/*

Les volcans en Asie: Indonésie

Vous êtes ici : Accueil » asie » Les volcans en Asie: Indonésie
Les volcans en Asie: Indonésie

[tab:ARTICLE]

Galunggun, Java, Indonésie

Activité volcanique dominante : Strombolienne, phréatomagmatique, coulées pyroclastiques, dômes de lave, coulées de lave, lahars, fumerolles.
Généralités : Le Galunggung se trouve à une centaine de kilomètres au sud-est de la ville de Bandung, dans l’ouest de l’île de Java. La partie centrale du cône volcanique est occupée par une grande caldeira en forme de fer à cheval ouvert vers le sud-est, qui s’est formée à la suite d’un gigantesque effondrement survenu il y a quelques milliers d’années. Cet événement, qui a décapité le cône, a également fait retomber sur les flancs des éboulis qui ont donné naissance à d’innombrables petites buttes de 10 à 80 m de hanle (hummocks) dans la région du» «Dix mille collines» (Tun Thousands Hills) au cœm iln laquelle se dresse désormais lu ville de Tasikmalaya.
Aux XIX° et XXe siècles, lue éruptions du Galunggung ont eu lieu en 1822, 1894, 1918, 1982-83 et 1984. Dans la plupart des cas, elles se sont épulsées en quelques heures et quelques jours. Celle de 1822 par exemple, qui débuta le 8 octobre, fut caractérisée par une phase explosive très brève qui entraîna la formation de coulées pyroclastiques et du lahars et provoqua la morl de 4 000 personnes. L’activilé su poursuivit avec l’extrusition d’un dôme de lave et se termina le 1er décembre de la même année.
En revanche, l’éruption de 1982-83, au cours de laquelle plus de 60 000 personnes furent évacuées, se déroula en trois étapes différentes. Au cours de la première (avril-mai 1982), les coulées pyroclastiques et les lahars glissèrent vers le sud-est jusqu’à l’intérieur de la dépression laissée par l’ancien éboulement. La seconde étape (mai-octobre) fut marquée par de fortes explosions dues au contact du magma et de l’eau souterraine (explosions phréatomagmatiques) au cours desquelles on assista à la formation de nuées de cendres et de gaz de 10 à 20 km de hauteur. Au terme de cette phase, le cratère circulaire Walirang était apparu au sommet du volcan. Aujourd’hui considéré comme un maar, il mesurait 800 m de diamètre et 150 m de profondeur.
Au cours de la trof sième et dernière étape (novembre 1982 à janvier 1982), le volcan expulsa une coulée de lave assortie d’activité explosive de type strombolien. Le changement de « style » éruptif s’accompagnait d’un changement de la composition du magma qui de l’andésite était passé au basalte.
Au cours de la seconde étape, trois avions de ligne qui transitaient par la région sont tombés en panne, heureu¬ement sans problèmes graves, car les cendres volcaniques avaient envahi l’atmosphère. Ces incidents ont attiré, pour la première fois, l’attention du monde sur la sécurité du trafic aérien pendant les éruptions volcaniques de type explosif.

[tab:VIDEOS]

Vidéo : Les volcans en Asie: Indonésie

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Les volcans en Asie: Indonésie

http://www.youtube.com/watch?v=pzJgDbkq7-c [tab:END]

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié