/*

VOLCANS DE DORSALE OCÉANIQUE

Vous êtes ici : Accueil » Géographie et Géologie » VOLCANS DE DORSALE OCÉANIQUE
VOLCANS DE DORSALE OCÉANIQUE

fond des océans est sillonné par un réseau de fractures profondes et ininterrompues qui s’étend sur 75 000 kilomètres et produit une lave de composition basaltique. Le système des dorsales océaniques se trouve en correspondance des marges des plaques divergentes, c’est-à-dire les régions où ces dernières s’éloignent les unes des autres. Le magma produit par les roches partiellement fondues du manteau supérieur (asthénosphère) remonte dans les fractures et provoque des éruptions sous-marines de part et d’autre de chaque fracture. Au contact de l’eau, la lave se refroidit rapidement et forme des structures particulières appelées coussins ou pillow-lava.

Toutefois, une partie du magma qui remonte n’atteint pas la surface et se solidifie à l’intérieur de la croûte terrestre en formant des roches intrusives de composition basaltique appelées gabbros. Ainsi, le renouvellement de la couche volcanique est constant, tandis que s’étendent les plaques océaniques de part et d’autre de la dorsale. Au fur et à mesure que de nouvelles roches sont produites, relies dont elles prennent la place sont éloignées de la dorsale et s’altèrent au contact de l’eau de l’océan. Entre-temps, des sédiments océaniques imprégnés d’eau s’accumulent sur la roche volcanique, formant des couches de centaines de mètres d’épaisseur. L’illustration ci-contre montre le schéma d’une dorsale océanique. L’accumulation de la lave sur les côtés de la dorsale crée un relief pouvant .il teindre la surface de l’eau à certains endroits.

L’Islande est l’exemple le plus significatif d’émersion ili1 la dorsale océanique et ses nombreux volcans sont autant de foyers d’activité de la dorsale elle-même.

 

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié