Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ Géographie et Géologie

Les volcan en Europe: Italie

Vous êtes ici : » » Les volcan en Europe: Italie ; écrit le: 16 mai 2012 par La rédaction

Les volcan en Europe: Italie

Champs Phlégréens

Activité volcanique prédominante: Plinienne, phréato- magmatique, strombolienne, dômes de lave, fumerolles.
Généralités: La zone des Champs Phlégréens est caractérisée par la présence d’un très grand nombre de cônes et de cratères volcaniques. Il s’agit d’une caldeira de 12 x 15 km qui s’est formée à la suite de deux gigantesques éruptions il y a 36 000 et 14 000 ans. Les talus de la dépression d’origine sont encore visibles de nos jours sur le Monte di Procida, sur le côté septentrional du Piano di Quarto et la Colline des Camaldoli. Au sud, les bords de la caldeira sont immergés dans le golfe de Pouzzoles.
La plus ancienne de ces grandes éruptions est dite du Tuf Gris Campanien, un épisode explosif qui mis en place de 100 à 150 km:î de magma de composition trachy- tique. La seconde, appelée du Tuf Jaune Napolitain, a émis un volume de magma d’environ 20 à 30 km3. Depuis 10000 ans, l’histoire éruptive des champs Phlégréens a été marquée par des périodes d’activité intense entrecoupées do périodes de repos de plusieurs siècles ou millénaires. La dernière grande crise éruptive a eu lieu entre 4 500 et 3 700 ans; de nombreuses bouches se sont ouvertes au nord-est de Pouzzoles et à l’endroit de l’actuel lac d’Averno. L’activité la plus ancienne de ces grandes éruptions est dite du Tuf Gris Campanien, un épisode explosif qui mis en place de 100 à 150 km² de magma de composition trachy- tique. La seconde, appelée du Tuf Jaune Napolitain, a émis un volume de magma d’environ 20 à 30 km3. Depuis 10000 ans, l’histoire éruptive des champs Phlégréens a été marquée par des périodes d’activité intense entrecoupées do périodes de repos de plusieurs siècles ou millénaires. La dernière grande crise éruptive a eu lieu entre 4 500 et 3 700 ans ; de nombreuses bouches se sont ouvertes au nord-est de Pouzzoles et à l’endroit de l’actuel lac d’Averno. L’activité prédominante était explosive à fort taux d’interaction avec l’eau, mais les émissions de laves (dômes) n’ont pas manqué. L’éruption du Monte Nuovo, la dernière sur le plan chronologique, a commencé à une heure du matin le 29 sebtembre 1538, à côté de l’ancien bourg de Tripergole sur la rive orientale du lac d’Averno, où il n’existait auparavant aucun centre éruptif. En quelques jours, une petite montagne de cendres et de ponces s’est élevé à 130 m de haut.
Le nom des champs Phlégréens, c’est à dire «ardents», ne vient |pas tant de l’activité volcanique, puisqu’à l’époque classique la zone était calme depuis 1500 ans, que la présence d’innombrables manifestations thermales, fumerolles et sources chaudes, activement exploitées n l’époque romaine, en raison d’un sous-sol très chaud et riche en fluides.
Le bradyséisme (lent mouvement du sol) a entraîné l’enfoncement sous le niveau de la mer de nombreux ouvrages édifiés à l’époque romaine. En revanche, entre 1982 et 1984, la ville de Pouzzoles a fait l’objet d’un phénomène de soulèvement. Bien que les raisons du bradyséisme ne soient pas encore totalement comprises, les volcanologues n’excluent pas que les soulèvements récents soient en quelque sorte reliés aux augmentations de pression du bassin magmatique présent sous les champs Phlégréens. Ces phénomènes pourraient induire un risque de reprise de l’activité. L’expansion vertigineuse des constructions dans cette zone au cours du siècle passé (plus de 500 000 personnes vivent aujourd’hui dans la seule caldeira) a dramatiquement augmenté les dangers potentiels et les facteurs de risque.




Vidéo : Les volcan en Europe: Italie

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Les volcan en Europe: Italie

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles