Les volcans :Le Mauna Loa

> > Les volcans :Le Mauna Loa ; écrit le: 21 mai 2012 par La rédaction modifié le 5 novembre 2014

Mauna Loa, Hawaii

Activité volcanique dominante : Hawaiienne, coulées de lave.
Généralités: Le Mauna Loa est le plus grand volcan actif de la Terre : plus de 4 km d’édifice émergent de la mer tandis que 5 km s’enfoncent dans les profondeurs de l’océan. Et il faut ajouter encore les 8 km d’édifice volcanique qui, s’enfonçant sous son propre poids, se trouve à l’intérieur de la plaque pacifique, soit une hauteur totale de 17 km et un volume de plus de 75 000 km3. L’énorme masse de ce volcan a été formée par l’accumulation d’innombrables coulées de lave d’une grande fluidité qui ont parcouru des dizaines de kilomètres à partir du point d’émission avant de se solidifier. À la cime, la caldeira Mokuaweoweo, de 5 km de long environ pour 2,5 km large et 180 m de profondeur a été creusée par l’effondrement de la partie sommitale et elle est bordée au nord et au sud par de nombreux cratères de petite taille.
Le Mauna Loa est également l’un des volcans les plus actifs de la planète : depuis 1843, date des premiers témoignages historiques de son activité, on a recensé plus de trente éruptions. En général, elles sont précédées par une série séismes : le magma commence à jaillir du sommet, à l’intérieur de la caldeira de Mokuaweoweo, en formant des fontaines de lave de près de 200 m de hauteur. Dans un deuxième temps, l’activité s’étend au réseau de fissures qui déchirent le sommet vers le sud-ouest et le nord-est. La coulée de lave émise lors de l’éruption de 1859 s’épancha pendant dix mois, couvrant les 53 km qui séparaient la bouche éruptive de la côte pour pénétrer dans la mer. En 1881, une autre coulée colossale s’arrêta à la périphérie de la capitale Hilo après avoir parcouru 47 km. Entre 1950 et 1975, le volcan traversa une longue période d’accalmie jusqu’à l’éruption du 5 et 6 juillet 1975, émettant 30 millions de mètres cubes de lave. La dernière éruption a eu lieu le 25 mars 1984 et s’est achevée le 15 avril de la même année. Outre le fait d’être le plus grand volcan du monde et l’un des plus actifs, le Mauna Loa est comme son voisin le Kilauea l’un des plus étudiés.
Sa facilité d’accès et l’excellente exposition de sa stratigraphie ont notamment permis d’en mesurer l’activité préhistorique avec une précision exceptionnelle. Ces études permettent d’évaluer les modèles de comportement du volcan sur une période d’activité qui englobe quelque 10 000 années d’histoire éruptive. La fréquence des éruptions et la nature non explosive de l’activité en font un irremplaçable laboratoire naturel pour la volcanologie.

Vidéo : Les volcans en Amériques: Hawaii – Etats-Unis

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Les volcans en Amériques: Hawaii – Etats-Unis

← Article précédent: Les volcans en Amériques: Hawaii – Etats-Unis Article suivant: Les volcans en Amériques: Mexique


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site