➔ Géographie et Géologie

Nacre

> > Nacre ; écrit le: 9 avril 2013 par La rédaction


Le terme « nacre » désigne la partie interne de la coquille de mollusques, parfois vivement irisée parfois porcelannée (bivalves, gastéropodes et céphalopodes).

Nacre des pintadines perlières :

 La nacre des « huîtres perlières » est très souvent utilisée. Les principaux fournisseurs en sont évidemment les fermes perlières des mers du Sud. Une coquille de grande pintadine d’Australie peut peser jusqu’à 5 kilos.

La nacre est utilisée en artisanat d’objets d’art, cadrans de montre, boutons, bijoux de mode, incrustations (par exemple, sur des boîtes précieuses ou des manches de couteau anciens).

Nacre « burgau » :

Provenant d’un gros coquillage du même nom, c’est une nacre aux reflets éclatants caractéristiques, très employée autrefois pour les branches d’éventail.


Nacre de Pana (oreille-de-mer) :

Pendant des siècles, l’iridescence sinueuse, où le bleu et le vert alternent, de la nacre du coquillage de Paua (Haliotis australis) de Nouvelle-Zélande servit aux Maoris, qui l’incrustèrent sur leurs objets cultuels en bois.

Cette nacre est employée en Occident depuis quelques années pour la parure. En raison de ses reflets irisés rappelant l’opale noire, elle est parfois commercialement présentée fallacieusement comme «opale de mer».

Vidéo : Nacre

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Nacre

https://www.youtube.com/watch?v=xAi8SJerfgc


← Article précédent: Les perles Article suivant: Hambergite


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles