Hématite

> > Hématite ; écrit le: 8 avril 2013 par La rédaction

Synonyme : sanguine

En cours de taille, l’hématite colore en rouge sang l’eau de refroidissement, d’où son nom (grec : aima, sang) et son synonyme «sanguine». Toutefois, en anglais, le tenue bloodslone (pierre de sang) désigne l’héliotrope (jaspe sanguin), au contraire de l’allemand Blutstein, synonyme d’hématite. Les cristaux bien développés sont nommés « oligiste » en minéralogie, du l’ait de leur très faible aimantation en comparaison avec la magnéüte (grec oligos, très peu) ; leur vivacité les a aussi fait nommer «fer spéculaire» (lat. spéculum, miroir). Les groupements radiés constituent les «roses de fer». Les agrégats microcristallisés peuvent constituer des surfaces mamelonnées (minerai réniforme). En plaques très minces, l’hématite est rouge translucide; polie, elle prend un éclat métallique. Gisements comportant de l’hématite utilisable en ornementation : Cumberland (Angleterre), ainsi que Bangladesh, Brésil, Chine, États-Unis (Mimiesota), Nouvelle-Zélande, Tchéquie (monts Métallifères), occasionnellement dans l’île d’Elbe (Italie). Utilisation ancienne pour bijoux de deuil, actuelle pour colliers, bagues, camées et intailles.

Hématine. Nom commercial impropre désignant une imitation d’hématite en oxyde de fer fritté des États-Unis. Se distingue de l’hématite par le magnétisme. L’hématite du Brésil est en grande partie martitisée (pseudomorphosée en magnétite), voire associée à la magnétite, ce qui peut rendre difficile sa distinction de l’hématine.

Vidéo : Hématite

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Hématite

https://www.youtube.com/watch?v=F2L_vwYfR7E

← Article précédent: Anyolite Article suivant: Pyrite


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site