Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ Géographie et Géologie

Les volcans : le Lascar

Vous êtes ici : » » Les volcans : le Lascar ; écrit le: 22 mai 2012 par La rédaction modifié le 28 décembre 2018

Les volcans : le Lascar

Lascar, Chili

Activité volcanique dominante : L’hréatomagmatique, plinienne, strombolienne, vulcanienne, coulées de lave, fumerollienne.
Généralités : Situé dans le nord du Chili, à la frontière du désert d’Atacama, le Lascar est un massif volcanique de forme elliptique éventre par six cratères partiellement superposés et alignés vers le nord-est. Les deux cratères principaux, qui marquent les extrémités de l’alignement, se trouvent à 1,6 km l’un de l’autre et affichent tous deux un diamètre de 900 m environ. Au centre du groupe, le cratère actif mesure 800 m de diamètre et 300 m de profondeur. Considéré comme l’un des volcans les plus actifs des Andes, le Lascar se distingue par une activité fumerollienne permanente et des explosions vulcaniennes périodiques. L’édifice a été érigé au cours de plusieurs cycles éruptifs qui ont produit des matériaux pyroclastiques et des laves de composition variable selon les moments. De nombreuses coulées de lave descendent des versants nord et ouest jusqu’à 6 km de distance du soin. Au cours des 150 dernières années, le volcan n’a connu que 60 épisodes éruptifs, dont beaucoup se sont traduits par des explosions phréatiques.
Depuis septembre 1986, le volcan a livré une série d’explosions qui ont culiminé par la grande éruption de 1993. Le paroxysme de la manifestation qui a débuté le soir du 18 avril a été atteint le jour suivant avec formation de colonnes pliniennes de 23 km de hauteur au-dessus du volcan. Le même jour, de nombreuses coulées pyroclastiques sont apparues au pied de la colonne. Les coulées qui dévalèrent les versants nord et nord-ouest parcoururent 7,5 km de distance, causant des dégâts dans le village de Tumbre, tandis que celles qui glissèrent sur le flanc sud-est n’atteignirent que 3 à 4 km. La phase explosive du 19 avril fut suivie par une autre, de type strombolien cette fois, et, le 24 et 25 avril, par l’extrusion d’un dôme de lave sur le fond du cratère. Le 26 avril, le dôme fut secoué par une petite explosion, sans doute due à une chute de la pression interne provoquée par le dégazage. De petites explosions de cendres et de gaz ont eu lieu depuis, en 1994 et en 1995.



Vidéo : Les volcans en Amériques: Chili

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Les volcans en Amériques: Chili

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles