➔ Géographie et Géologie

Bois silicifié ou agate xyloïde

> > Bois silicifié ou agate xyloïde ; écrit le: 7 avril 2013 par La rédaction


Le bois silicifié est du bois envahi par une minéralisation ayant la composition du jaspe ou de la calcédoine, plus rarement de l’opale. Il est essentiellement composé de silice. C’est une pétrification, un bois pétrifié comme l’appelle assez inexactement le profane. Car, en réalité, les parties organiques du bois ne sont jamais métamorphosées directement en pierre, seuls subsistent la forme et les éléments structuraux du bois. L’expert parle de «pseudomorphose» du bois en calcédoine – parfois en jaspe ou opale.

Les pétrifications bien conservées ne se produisent que lorsque les arbres, aussitôt après leur mort, sont rapidement recouverts d’un matériel sédimentaire à grain fin. De cette façon, la structure externe du bois est préservée par la roche qui forme une sorte de moule. Les eaux circulant à l’intérieur dissolvent les parties organiques et les remplacent par des substances minérales. Il ne s’agit donc pas de transformation mais d’échange. Ce processus se développe parfois si lentement que les éléments structuraux internes du bois, les anneaux annuels de croissance, le cloisonnement des cellules et jusqu’aux trous de vers, demeurent intacts. D’autre part, la cristallisation qu’entraîne ce processus y forme aussi des textures entièrement nouvelles.

Les couleurs sont le plus souvent un gris ou un brun ternes. Mais il peut y trouver aussi du rouge, du rose, du brun clair, du jaune et même du bleu pouvant aller jusqu’au violet. Ces couleurs sont fortement avivées par sciage et polissage.

Le gisement le plus connu de bois silicifié est la «Forêt pétrifiée» de Holbrook en Arizona (États-Unis). Il s’y trouve des troncs d’arbres pétrifiés ayant jusqu’à 65 m de long et 3 m de diamètre, de la famille des araucarias. Ces troncs arrivèrent là de différentes régions, portés par les eaux, il y a quelque 200 millions d’années, et furent ensuite recouverts de sédiments de plusieurs centaines de mètres d’épaisseur. Au cours du temps, une partie de ces bois silicifiés dégagés par l’érosion émergea des grès environnants. Le bois silicifié n’a nulle part ailleurs de couleurs aussi splendides qu’en Arizona. Afin de préserver cette merveille de la nature unique au monde, la région de la « Forêt pétrifiée » a été érigée en parc national depuis 1962. Cela signifie aussi qu’aucun visiteur n’a le droit de prendre avec lui un échantillon de ces témoins pétrifiés du passé.


Il existe des dépôts de bois silicifié moins importants dans toutes les parties du monde : de bonnes qualités se rencontrent en Égypte (Djebel Moka Ham, près du Caire), Canada (Alberta), Argentine (Patagonie), États-Unis (Wyoming). Les bois silicifiés du Nevada (Virgin Valley) ont les mêmes magnifiques irisations que l’opale.

Utilisation en toutes sortes d’objets d’art et en décoration (plateaux de table, cendriers, serre-livres, presse-papier), rarement en bijouterie.

← Article précédent: Jaspe Article suivant: Famille de l’opale


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles