Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ Géographie et Géologie

Calcédoines

Vous êtes ici : » » Calcédoines ; écrit le: 7 avril 2013 par La rédaction

CalcédoinesAu sens large, «calcédoine» désigne toutes les variétés des quartz microcristallins et crypto-cristallins, par exemple : agate, agate dendritique, agate mousse, calcédoine commune, chrysoprase, cornaline, héliotrope, jaspe, onyx, sardoine. Certains n’entendent par calcédoine que la variété blanc-gris bleuâtre, la calcédoine commune (c’est-à-dire la calcédoine stricto sensu) ; d’autres encore ne comptent parmi les calcédoines que les variétés fibreuses, et considèrent les jaspes granuleux comme une famille particulière.

À l’opposé des quartz macrocristallins – tels que le cristal de roche ou l’améthyste – qui ont un éclat vitreux, les calcédoines sont cireuses ou mates à l’état naturel. Aucune synthèse n’est économiquement rentable.



Nommée vraisemblablement d’après une ville antique (de transit) sur le Bosphore, la calcédoine est formée de microcristaux aciculaires parallèles entre eux; macroscopiquement, elle présente des structures fibroradiales stalactiformes, botryoïdes ou réniformes. Toujours poreuse, la calcéddine peut être teinte. La calcédoine naturelle ne présente pas de stratifications, mais il arrive que l’on désigne commercialement une agate rubanée teinte en bleu comme calcédoine. Provenances : Brésil, États-Unis (Californie), Inde, Madagascar, Namibie, Sri Lanka, Zimbabwe. Utilisée dans l’Antiquité en intailles ou en camées, elle sert aujourd’hui à confectionner objets d’art, cabochons, bagues, boules de colliers. Confusion possible avec la tanzanite.

Calcédoine chromifère (syn. : mtorodite ou mtorolite). Nom commercial d’une calcédoine verte du Zimbabwe naturellement colorée par des traces de chrome (dite aussi « agate verte »).

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles