Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ Géographie et Géologie

Les volcans en Amériques: Mexique, El Chichon

Vous êtes ici : » » Les volcans en Amériques: Mexique, El Chichon ; écrit le: 21 mai 2012 par La rédaction modifié le 8 octobre 2014

Les volcans en Amériques: Mexique, El Chichon

El Chichon, Mexique

Activité volcanique dominante : Plinienne, peléenne, dôme de lave, fumerolles.
Généralités : Le Chichon est un foyer volcanique isolé du sud-est du Mexique, dans l’État des Chiapas, à mi-chemin entre la ceinture volcanique trans-mexicaine et le front volcanique du Guatemala. En 1982, il a livré la plus grosse éruption explosive de toute l’histoire du pays.
Avant 1982, l’édifice se composait d’un dôme de lave recouvert par une épaisse forêt au sommet constellé de petits champs de fumerolles. Après une période de repos de 500 à 600 ans, le volcan commença à donner des signes d’agitation en mars-avril 1982 sous forme de séismes. La phase éruptive débuta le 29 mars par quelques explosions qui produisirent des colonnes de gaz et de cendres. Quarante minutes après le début de l’explosion le panache de gaz et de cendre avait déjà atteint la sphère, s’élargissant en une immense ombrelle de quelque 40 km de diamètre pour 16,8 km de hauteur. Le 4 avril, deux autres grandes explosions de violence comparable à la première se firent entendre retombée d’une partie des nuées éruptives émises par le cratère provoqua la formation de torrents de cendres et de gaz incandescents (surges coulées pyroclastiques) qui rayonnant à toute allure autour de la bouche, dévastèrent une superficie pratiquement circulaire de 153 km2, rayant de la carte les forêts et incendiant les villages. À la fin de l’éruption, l’ancien dôme avait disparu et cédé la place à un cratère circulaire d’un kilomètre de diamètre environ. L’éruption de 1982 fit 2 500 morts, victimes surtout des coulées pyroclastiques. La forte teneur en soufre des nuées éruptives déclencha, dans la stratosphère, la formation de minuscules gouttelettes d’acide sulfurique (aérosol) qui, à la faveur des vents, envahirent tout le tour de la Terre sur une bande de 2 000 km de largeur pendant une vingtaine de jours. Certains scientifiques affirment d’ailleurs que l’éruption eut des conséquences significatives sur le climat, engendrant notamment une chute des températures moyennes de 0,4 à 0,5 °C vers la fin de l’hiver 1983.
Des études ultérieures à l’éruption de 1982 ont prouvé que le Chichon avait enregistré dix éruptions explosives de puissance similaire à celle de l’année 1982 au cours des 3 700 dernières années. Il est possible que certaines de ces activités aient eu une influence déterminante sur le développement de la civilisation Maya dans la mesure où la plupart des cités étaient situées sous le vent par rapport au volcan et, exposés aux abondantes retombées de cendres volcaniques.



Vidéo : Les volcans en Amériques: Mexique

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Les volcans en Amériques: Mexique

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles