➔ Géographie et Géologie

Béryls

> > Béryls ; écrit le: 6 avril 2013 par La rédaction


Transcrit du grec bêrullos, probablement issu du nom de la ville de Vellore, située à 100 km à l’ouest de Madras (Inde). Le terme « béryl » désigne toutes les variétés de la famille des béryls, dont la couleur diffère du vert de l’émeraude et du bien de l’aigue-marine.

Les béryls gemmes sont cassants et donc sensibles à la pression, mais inattaquables par les produits chimiques ménagers, et d’un éclat vitreux vif. Occasionnellement chatoyants on étoilés. Mêmes gisements que l’aigue-marine. Fréquemment taillés en taille à degrés. Les variétés colorées sont commercialisées soit sous des dénominations particulières, soit sous le nom «béryl» suivi d’un qualificatif de couleur (par ex. béryl jaune, béryl vert).

Bixbite :

(Ne pas confondre avec bixbyite, oxyde de fer et manganèse.) Rouge groseille. Etymologie inconnue, sans doute du nom du découvreur-commercialisateur. Souvent rejeté comme variété définie. Provenance : Utah (États-Unis).

Béryl jaune : Couleur variant du jaune citron au jaune d’or. Rares inclusions. Se décolore vers 250 °C. Gisements : Madagascar, Namibie, Nigeria, Sri Lanka, Zimbabwe.


Goshénite :

Incolore. Nommée d’après son premier gîte, à Goshen (Massachusetts, États- Unis). Utilisée comme imitation de diamant ou d’émeraude, et alors munie d’un papillon argenté ou vert. Provenances : Brésil, Chine, Canada, Mexique, Russie, États-Unis.

Héliodore :

Vert jaune clair. Nom tiré du grec «don du Soleil». Découvert en Namibie en 1910 et alors considéré comme une variété nouvelle, alors que des béryls de même couleur étaient déjà connus au Brésil et à Madagascar. Aucune limite nette n’est déterminable entre le béryl jaune et l’héliodore dont les tons vont du jaune au jaune verdâtre; aussi l’héliodore est-il parfois rejeté comme variété propre et mis au nombre des béryls jaunes de couleur pâle.

Morganite :

Synonyme : béryl rose. Rose fleur de pêcher nuancé de violet, également rose saumoné. Inclusions rares. Nommée en hommage au banquier et collectionneur américain J.P. Morgan, Densité comprise entre 2,71 et 2,90. La couleur des variétés saumonées peut être améliorée par chauffage vers 400 °C. Provenances : Afghanistan, Brésil, Chine, États-Unis (Utah, Californie), Madagascar, Mozambique, Namibie, Zimbabwe.

La morganite synthétique existe.


← Article précédent: Aigue-marine Article suivant: Chrysobéryl


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles