Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ Géographie et Géologie

Famille du jade

Vous êtes ici : » » Famille du jade ; écrit le: 7 avril 2013 par La rédaction

Famille du jadeLe nom « jade » remonte aux temps de la conquête espagnole des Amériques centrale et du Sud ; il signifie piedra de ijada, c’est-à-dire pierre des reins, car on le considérait comme un talisman et une thérapie des maux de reins. Sa désignation chinoise – yu – n’a été adoptée par aucune autre langue.

En 1863, le Français Damour démontra que sous la dénomination «jade», pierre dure connue depuis 7 000 ans, existaient deux minéraux différents, la jadéite et la néphrite. La distinction entre jadéite et néphrite est difficile à établir, ce qui explique peut-être pourquoi le terme jade continue à être employé indifféremment.



Pendant la préhistoire, la grande résistance du jade le faisait rechercher pour fabriquer des armes et des outils. C’est pourquoi la néphrite est appelée « pierre de hache » dans les anciens livres. Depuis plus de 2000 ans, le jade fut en Chine une pierre cultuelle, dans laquelle furent sculptés figures mystiques et symboles. Dans l’Amérique précolombienne, le jade était plus apprécié que l’or. La conquête espagnole interrompit d’une manière foudroyante l’art raffiné de la sculpture du jade en Amérique latine. En Chine, au contraire, cet art n’a jamais cessé d’être pratiqué; seule la néphrite y fut travaillée du xii au XVIII siècle. Mais, depuis 1750, on y utilise aussi la jadéite importée de Birmanie.

Jadéite :

La jadéite, dont le nom dérive de jade, est très tenace et résistante en raison de l’enchevêtrement feutré de libres et de microcristaux. Elle existe dans presque toutes les couleurs. L’éclat est mat sur la cassure, gras après polissage.

Chloromélanite :

Variété verte tachetée de noir, mélange de jadéite, diopside et ægyrine.

Jade impérial:

Jadéite birmane de couleur vert émeraude attribuée au chrome, translucide en sub-surface. Variété généralement la plus recherchée.

Jade-albite:

Vert clair puissant, parsemé de taches vert foncé. Roche de haute Birmanie formée d’un mélange d’albite et de jade.

Maw sit-sit:

Dénomination locale du jade albite de haute Birmanie.

Jade du Yunnan:

Dénomination commerciale à éviter, recouvrant généralement fallacieusement une variété de serpentine, parfois le jade-albite (en Allemagne).

Les plus importants gisements de jadéite se trouvent en haute Birmanie, près de Tawmaw, soit en interstratification dans la serpentine, soit en gisements secondaires (conglomérats, pierres roulées en alluvions). Autres gisements : Canada, Chine, États-Unis (Californie), Kazakhstan, Japon, Mexique, Russie (Sibérie).

Néphrite :

Famille du jadeLa néphrite (mot tiré du grec nephros : rein), actinote compacte comme du feutre, est encore plus tenace que la jadéite. Elle se rencontre presque en toutes couleurs, unie, nuageuse ou tachetée, parfois avec une pointe de jaune. La variété verte est la plus appréciée. Éclat vitreux.

La néphrite est plus répandue que la jadéite. Son gîte historique le plus réputé se trouve en Nouvelle-Zélande dans des roches serpentineuses, ou en pierres roulées. Autres gisements : Australie (Tasmanie), Brésil, Canada, Chine (Sikiang), États-Unis (Alaska), Mexique, Russie, Taiwan et Zimbabwe, autrefois également Haute-Silésie (Pologne).

Utilisations de la néphrite et de la jadéite : cabochons, colliers et autres bijoux, vases, objets décoratifs et cultuels. Principaux centres de taille et glyptique : Chine (Hong Kong), Taiwan.

Nombreuses imitations en verre et en plastique. Des triplets à base de jade sont commercialisés, de même que du jade de couleur artificiellement améliorée par teinture. Un grand nombre de pierres ornementales vertes sont fallacieusement présentées comme «jade de …» dans le commerce. En Extrême-Orient, les jades décolorés puis teints et enfin plastifiés sont couramment commercialisés et fallacieusement présentés comme «jade B», ou «jade C». Des plaques de jade synthétique ont été réalisées et ne semblent pas commercialisées pour l’instant.

Jade indien :

Dénomination commerciale fallacieuse pour l’aventurine, voire pour le verre aventuriné.

Jade russe :

Dénomination commerciale de la néphrite vert épinard de la région du lac Baïkal (Russie).

Jade du Wyoming :

Dénomination commerciale de la néphrite du Wyoming (États-Unis) ou du jade matrix, ou encore d’une roche verte constituée d’un mélange trémolite-albite.

Vidéo : Famille du jade

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Famille du jade

https://www.youtube.com/watch?v=h3qFcOaOS9c

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles