Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ Géographie et Géologie

Les volcans :Tambora

Vous êtes ici : » » Les volcans :Tambora ; écrit le: 18 mai 2012 par La rédaction modifié le 28 décembre 2018

Les volcans :Tambora

Tambora, Indonésie

Activité volcanique dominante : Plinienne, coulées pyro clastiques, lahars, fumerolles.
Généralités : Situé sur l’île de Sumbawa, à l’est de Java, le Tambora est légèrement décalé par rapport au front volcanique de l’Indonésie. De ce fait, les magmas qui alimentent ce volcan sont plus riches en potassium que les classiques magmas calco-alcalin de la plupart des volcans indonésiens, et ressemblent, par leur composition, davantage aux séries alcali-potassiques. Le Tambora est un grand stratovolcan à nombreux cônes parasites qui couvre une superficie de 1400 km2. La partie centrale est occupée par une caldeira circulaire de 6 km de diamètre et de 600 à 700 m de profondeur qui s’est formée suite une grande éruption en 1815. Cette activité, accompagnée d’une extrusion de massive d’un volume de l’ordre 50 km3, est généralement considérée comme la puisssantz des éruptions historique. Elle provoqua, directement ou indirectement, la mort 92 000 personnes et perturba le climat de la Terre pendant des années ; dans toute l’Europe, 1815 fut surnommé « l’année sans été» car les cendes projetées par le Tambora dans les hautes strates de l’atmosphère avaient absorbé bonne partie des rayons solaires. L’éruption marquait la fin d’une période d’accalmie durait depuis le VIIIe siècle, et sa violence inattendue tranchait avec le style du volcan qui, jusqu’alors, n’avait l’air d’avoir émis que des coulées de lave. Le Tambora ne se réveilla pas sans prévenir : il avait montré des signes d’agitation depuis l’année précédente. Le 10 avril 1815, il entra cependant dans la phase paroxysmique, qui devait durer 24 heures en tout, et une colonne plinienne de près de 30 km de hauteur apparut. Au bout de trois heures, la phase plinienne s’acheva tandis que le volcan continuait d’émettre des coulées pyroclastiques qui dévastaient les flancs, recouvrant la terre et la mer d’une colossale quantité de gaz, de cendres et de ponces, l’effondrement ultérieur de la caldeira entraîna le creusement du cône, abaissant la montagne du tiers de sa hauteur.
Dans l’île de Sumbawa, l’éruption causa la mort de 10000 personnes, mais la destruction des récoltes de Sumbawa et de Lombok entraîna 82 000 autres décès.
Les poussières et les gaz projetés en quantités considérables dans la stratosphère furent dispersés sur toute la planète, bouleversant le cycle des saisons et engendrant un refroidissement général du climat. Enfin, en perturbant l’agriculture de nombreux pays, la chute des températures entraîna des pénuries qui provoquèrent à leur tour des épidémies ainsi que de nouvelles victimes.



Vidéo : Les volcans en Asie: Indonésie

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Les volcans en Asie: Indonésie

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles