/*

Les volcans en Europe: Islande

Vous êtes ici : Accueil » europe » Les volcans en Europe: Islande

[tab:ARTICLE]

Surtsey

Activité volcanique prédominante: Surtseyenne, hawaiienne, coulées de lave.
Généralités: Entre le 14 et le 15 novembre 1963, après une série de multiples éruptions, une île émerge des eaux de l’Océan Atlantique au large des îles Westmannaeyjar, dans le sud de l’Islande. Les Islandais lui donnent le nom de Surtsey, dérivé de Surtur, le géant du feu de la mythologie nordique. La formation de l’île volcanique est marquée par trois phases principales. Durant la première phase, l’éruption est sous-marine. Elle provient d’une fissure de 550 m de long, d’où sortent de grandes quantités de pillow-lavas dont l’accumulation forme un édi fice volcanique assez haut pom émerger à 130 m au-dessus du niveau de la mer. Dans la seconde phase, qui dure trois mois, la mer a aisément accès aux bouches éruptives qu’elle submerge en partie, produisant des éruptions explosives ducs à la vaporisation brutale du l’eau au contact du magma. D’immenses colonnes de vapeur grise et blanche monten à 10 km de hauteur, secouées de soudaines explosions en gerbes cypressoïdes caractéristiques. Dans ces explosions, les fragments de roche (bombes volcaniques) sont violemment expulsés, laissant un sillage noir de cendre volcanique, qui vire au blanc dès que la vapeur se condense en refroidissant.
Fin mars 1964, cette phase éruptive a entraîné l’édification d’une île de 1,7 km de long, 150 m de haut et d’une superficie de 0,5 km2, composée de débris volcaniques incohérents et que l’action de la mer peut facilement éroder.
Mais d’autres éruptions se succèdent rapidement, accroissant sa superficie et empêchant le contact direct de l’eau avec le magma. L’ampleur des explosions est ainsi limitée. Ce qui entraîne une troisième phase éruptive, à partir du mois d’avril, caractérisée par des fontaines et des coulées de lave. Cette dernière, bien plus résistante à l’érosion que le matériau pyroclastique éjecté lors de la phase précédente, a assuré jusqu’à nos jours l’existence de l’île.
En juin 1967, trois ans et demi plus tard, l’éruption est terminée : elle a engendré une île de 2,6 km2 de superficie. Les observations réalisées pendant la naissance de l’île de Surtsey ont fourni aux spécialistes quantité de nouvelles données sur le processus de formation des îles volcaniques.

[tab:VIDEOS]

Vidéo : Les volcans en Europe: Islande

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Les volcans en Europe: Islande

http://www.youtube.com/watch?v=i2fJfdQshZU [tab:END]

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié