Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ Géographie et Géologie

Les volcans en Amériques: Alaska – Etats-Unis

Vous êtes ici : » » Les volcans en Amériques: Alaska – Etats-Unis ; écrit le: 19 mai 2012 par La rédaction

Les volcans en Amériques: Alaska - Etats-Unis

Augustine, Alaska

Activité volcanique dominante : Vulcanienne, peléenne, coulées pyroclastiques, coulées et dômes de lave, lahar, fumerolles.
Généralités : Le volcan Augustine, l’un des plus jeunes et des plus actifs de l’arc des Aloutiennes, forme une île à l’embouchure de Cook Inlet, à quelque 280 km au sud-ouest d’Anchorage. Découvert par l’explorateur James Cook le jour de la saint Augustin en 1778, le volcan possède une forme conique régulière et un sommet arrondi par la présence du dôme de lave. Au pied du cône, les champs de produits volcaniques forment des pentes douces tandis que le centre de l’édifice se compose de courtes coulées de lave rythmant une pente plutôt abrupte. Outre la lave, l’Augustine éjecte des bombes en croûte de pain, des ponces et des cendres à base d’andésite et de dacite. Le magma remonte d’une centaine de kilomètre de profondeur, depuis le plan de subduction de la plaque pacifique qui plonge sons Ie bouclier canadien.
Aux xix” et xxe siècles, l’Augustine a été secoué par sept éruptions – en 1812, 1883, 1935, 1963-1964, 1971, 1976 et en 1986 – avec des intervalles de repos de cinq à soixante-dix ans. Ces éruptions furent généralement explosives, avec dispersion de cendres volcaniques dans toute la région de la baie; celles qui survinrent dans les derniers jours du mois de janvier 1976 libérèrent des colonnes de gaz et de cendres de 10 km de hauteur qui engendra une légère pluie de cendres sur la ville d’Anchorage.
Dans de nombreux cas, l’activité s’accompagne de coulées pyroclastiques qui s’épanchent dans toutes les directions sur les flancs du volcan. En général, la fin de l’éruption est marquée par la lente extrusion d’un dôme de lave au sommet du cône, mais le dôme peut être détruit par des explosions ultérieures de type peléen. La formation du dôme augmente la déclivité des versants et favorise l’apparition d eboulements. Autour de l’Augustine, on remarque, en effet, de vastes champs de débris constellés de buttes résultant des éboulements (hummocks).
Par le passé, les éboulements qui se sont prolongés jusqu’à la mer ont entraîné des tsunami qui, à plusieurs reprises, ont déferlé sur les côtes de la baie de Cook. De petites vagues de tsunami ont également suivi les coulées pyroclastiques. En hiver, les éruptions explosives font en outre fondre la neige, déclenchant des coulées de boue (lahars).



Vidéo : Les volcans en Amériques: Alaska – Etats-Unis

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Les volcans en Amériques: Alaska – Etats-Unis

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles