➔ Géographie et Géologie

Les volcans en Amériques: Alaska – Etats-Unis

> > Les volcans en Amériques: Alaska – Etats-Unis ; écrit le: 19 mai 2012 par La rédaction


Trident, Alaska

Activité volcanique dominante : Strombolienne, coulées de lave, fumerolles.
Généralités : La zone qui entoure la vaste vallée glaciaire envahie par la coulée pyroclastique éjectée en 1912 par l’éruption du Novarupta est cernée par de nombreux pics volcaniques jeunes qui témoignent d’une production élevée de magma dans le manteau. Cette intense activité magmatique est liée au glissement de la plaque océanique sous le bouclier continental du Canada.
Le Trident se dresse à 3-4 km au sud-est de la bouche du Novarupta, entre les volcans actifs Mageik, au sud-ouest, et Katmai, au nord-est. A son baptême du feu, le Trident se composait simplement d’un relief allongé qui résultait de la superposition partielle des produits éruptifs de trois foyers distincts. Par ailleurs, le massif volcanique présentait sur lu flanc méridional deux dôme de lave partiellement détruit par l’érosion glaciaire. Durant l’année 1953, un quatrième cône, qui mesure aujourd’hui 400 à 800 m de hauteur, est venu s’ajouter sur le flanc sud ouest.
L’activité de 1953 débuta par l’émission d’une colonne de cendres et de vapeur de 9 km de hauteur qui jaillit d’une bouche ouverte à 1100 m d’altitude, dans un secteur précédemment envahi par un champ de fumerolles. L’éruption se poursuivit avec des phases d’activité entrecoupées de phases de repos jusqu’en 1960, créant un champ de lave caractérisé par un empilement de nombreuses coulées qui s’étalaient sur un rayon de 4.5 km. Le cône de scories, qui était apparu au niveau du point d’éjection de la lave, continua à croître jusqu’en 1963, alimenté par les produits libérés par les explosions stromboliennes et par les petites crues de lave. En dix ans, le volcan expulsa un volume total de matériaux égal à près de 0,5 km3.
Le cratère sommital du cône, égueulé au sud-ouest, mesure à présent 250 m de diamètre, et est le siège d’une importante activité fumerollienne. En 1979, les fumerolles atteignaient des températures identiques à celle de l’ébullition de l’eau à la même altitude (soit 97 °C) ; certaines étaient riches en anhydride sulfureux et déposaient du soufre. Et les dizaines de sources d’eau chaude qui émergeaient du front de lave de 1953-1960, affichaient des températures de l’ordre de 12° à 50 °C. Aujourd’hui, le Trident affiche un volume de 10 à 15 km3 : il est donc plausible de penser que la moitié au moins de l’édifice a été détruite par l’érosion glaciaire qui fut particulièrement intense dans cette région du globe.

Vidéo : Les volcans en Amériques: Alaska – Etats-Unis

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Les volcans en Amériques: Alaska – Etats-Unis


← Article précédent: Les volcans en Amériques: Etats-Unis Article suivant: Les volcans : Novarupta


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles