➔ Géographie et Géologie

Le travail des gemmes

> > Le travail des gemmes ; écrit le: 6 avril 2013 par La rédaction


L’art du travail des pierres précieuses le plus ancien est l’incision de dessins, symboles et inscriptions. Ainsi se développa la glyptique.

Les débuts de la taille des pierres doivent certainement être recherchés en Inde. Jusque vers 1400, les gemmes ne furent généralement travaillées que par polissage de leurs faces naturelles ou de leurs surfaces de clivage ; ainsi acquéraient-elles un éclat plus vif et une meilleure transparence.

Le travail des pierres culmine sans aucun doute avec la taille de facettes, universellement connue depuis le XVe siècle. Les débuts de cette taille sont obscurs. Le premier facettage d’un diamant aurait eu heu à Venise vers 800, mais le fait n’est pas confirmé. La technique du facettage fut longtemps gardée strictement secrète.

Amsterdam et Anvers se développèrent comme centres de taille du diamant dès la Renaissance, Idar-Oberstein (Rhénanie-Palatinat) comme centre de taille des agates et des pierres de couleur depuis le xvi’ siècle. Des tailleries s’installent actuellement dans le monde entier; pour les soutenir, de nombreux gouvernements interdisent l’exportation du brut.


Nous distinguons aujourd’hui les domaines suivants dans le travail des pierres : la glyptique, la taille de l’agate, le chauffage et la taille des pierres de couleur, les tambours pour boules et pierres pohes, la taille du diamant, le perçage des pierres précieuses et ornementales. Il n’existe évidemment pas en pratique de limites précises pour ces divers domaines.

← Article précédent: Gisements et exploitation Article suivant: Glyptique


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles