➔ Géographie et Géologie

Les volcans en Amériques Pérou

> > Les volcans en Amériques Pérou ; écrit le: 22 mai 2012 par La rédaction


Sabancaya, Pérou

Activité volcanique dominante : Strombolienne, vuIcanienne, plinienne, coulées do lave, lahars, fumerolles.
Généralités : Le massif volcanien du Sabancaya est situé à 80 km au nord-ouest d’Arequipa, deuxième ville du Pérou, près de la vallée de Colca, où vivent 30 000 personnes environ. Il s’élève au-dessus d’un haut-plateau de 4 900 m d’altitude pour culminer à près de 6000 m, et la partie sommitale du cône est recouverte par un glacier de 3 km de diamètre. Le Sabancaya fait partie d’un groupe de trois strato-volcans (le Nevado Hualca-Hulaca, le Nevado Ampato et le Nevado Sabancaya) dont il est le plus jeune. Les dernières coulées de lave, d’épaisseur non négligeable, se sont essentiellement épanchées sur le versant du volcan.
Les éruptions historiques les plus récentes semblent remonter à 1750 et 1784. Depuis la fin du XVIIIe siècle, le Sabancaya est resté calme jusqu’en novembre 1983, date à laqu’elle on a enregistré une augmentation progressive de l’activité fumerollienne et l’apparition de séismes qui annonçaient la reprise de l’activité éruptive. En décembre de la même année, un dôme de lave a commencé à se former au fond du cratère, activité accompagnée de jets de scories iincandescentes. Au cours des premiers mois, les éruptions ont également adopté un type vulcanien, caractérisé par de fortes explosions avec jets de cendres de couleur grise allant jusqu’à 7 km de hauteur qui, en retombant, ont recouvert une zone de 20 km x 50 km. Entre le 22 et le 25 juin 1988, le volcan a émis des bouffées de vapeur à intervalles réguliers de quelques minutes. Le 29 mai 1989, l’activité, exclusivement fumerollienne, a été interrompue à nouveau par une reprise de l’activité explosive. Ces explosions, accompagnées par de sourds grondements, se succédèrent toutes les 20 minutes, provoquant la formation de nuées de cendres et de gaz qui enveloppèrent le volcan dans une forte odeur de soufre, Emportés par les vents, les panaches éruptifs engendrèrent des pluies de cendres qui s’abattirent jusqu’à 10 km de distance au nord-est du volcan. Les cendres chaudes des récentes éruptions du Sabancaya ont fait partiellement fondre le glacier du Nevada Ampato voisin (le Sabancaya se dresse entre les deux autres volcans du massif), exhumant, en septembre 1995, le corps momifié d’une jeune Inca victime, voici 500 ans, d’un sacrifice rituel.

Vidéo : Les volcans en Amériques: Equateur

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Les volcans en Amériques: Equateur


← Article précédent: Les volcans en Amériques: Equateur Article suivant: Les volcans en Amériques: Pérou


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles