Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ Géographie et Géologie

Les volcans en Amériques: Equateur

Vous êtes ici : » » Les volcans en Amériques: Equateur ; écrit le: 22 mai 2012 par La rédaction modifié le 8 février 2019

Les volcans en Amériques: Equateur

Fernandina, Equateur

Activité volcanique dominante : Hawaiienne, hydromagmatique, coulées do lave.
Généralités : L’île Ferdinanda, l’un des volcans les plus actifs de toute lu planète, est formée pur un énorme édifice en bouclier dont le pied, immergé à 1 000 ni de profondeur, mesure environ 30 km do diamètre. Le sommet du volcan est creusé par une dépression de forme elliptique, de 4,6 km x 6,7 km de large et de 800 m environ de profondeur. Cette caldeira, occupée par un lac, est entourée par au moins quatre fissures en arcs concentriques, dont la plus grande, située à près d’un kilomètre du bord de la caldeira, est le siège d’émissions fréquentes de lave avec formation de cônes de scories. Ce réseau de fissure est probablement dû aux déformations qui accompagnent la remontée du magma. Un autre réseau de fissures, qui croise le premier, s’étire en rayon autour de la caldeira.
De 1813 à 1994, le volcan a enregistré 23 éruptions, la plupart effusives, qui se sont produites à l’intérieur de la caldeira ou sur les flancs du l’édifice. Plus rarement, l’intérieur de la caldeira a été secoué par des éruptions explosives de courte durée avec jets de cendres et de vapeur, qui étaient sans doute dues à l’interaction du magma et de l’eau et du lac de la caldeira (éruptions hydro-magmatique).
Parmi les éruptions récentes, l’une des plus importantes eut lieu en 1968: après de nombreux séismes et de petites éruptions de lave sur le flanc oriental du volcan, le fond de la caldeira s’est affaissé de 350 m, modifiant sa topographie de manière non négligeable. Le volume de l’effondrement, estimé à 2 km3, fut beaucoup plus important que la quantité de lave émise. D’autres éruptions eurent lieu en mars-avril 1984 et en septembre 1988, et des observations effectuées lors de survols aériens ont révélé la formation de coulées de lave sur le fond de la caldeira, coulées qui ont modifié la géométrie et la position du lac. En mai 1991, une grande éruption explosive déclencha la projection d’une nuée de cendres et de vapeur de plusieurs kilomètres de hauteur.
La plus récente éruption date de janvier à mars 1994, lorsque de très nombreuses coulées de lave de type aa sont sorties d’une fissure éruptive ouverte sur le flanc sud-ouest et se sont ainsi épanchées jusqu’à la mer, formant dès lors un delta d’environ deux kilomètres d’envergure.



Vidéo : Les volcans en Amériques: Equateur

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Les volcans en Amériques: Equateur

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles