➔ Géographie et Géologie

Les volcans en Amériques: Mexique, Paricutin

> > Les volcans en Amériques: Mexique, Paricutin ; écrit le: 21 mai 2012 par La rédaction


Paricutin, Mexique

Activité volcanique dominante : Strombolienne, coulées de lave.
Généralités : Les volcanologues ont rarement l’occasion d’assister à la naissance d’un volcan. Le Paricutin, situé au centre du Mexique, dans la région volcanique de Michoacan Guanajuato où se dressent des centaines de cônes de scories, leur a offert cette expérience exceptionnelle.
Tout le monde a entendu parler du fameux volcan qui aurait surgi dans un champ de maïs le 20 février 1943. Après une série de séismes et un soulèvement du sol de plusieurs mètres, une petite fissure s’écarta de deux mètres pour laisser fuser d’abord des vapeurs, puis des cendres et du soufre, et enfin des scories volcaniques incandescentes qui marquèrent le début d’une phase d’activité strombolienne intense. Le jour suivant, à 8 heures du matin, le petit cône de scories faisait déjà 10 m de hauteur; à midi, il atteignait 50 m et l’activité éruptive s’était encore intensifiée tandis qu’une coulée de lave apparaissait à la base, progressant à la vitesse de 5 km/h, et, en l’espace de quelques heures engloutissait le reste du champ et la ferme voisine. À la fin du sa première semaine d’existence, le cône mesurait 140 m et l’activité strombolienne ne faiblissait pas, avec des jets de lambeaux de lave incandescente allant jusqu’à 1000 m de hauteur. La phase la plus violente de l’activité du Paricutin se déroula de juin à août 1943 ; en octobre, une bouche secondaire, la Sapichu, s’ouvrit sur le flanc nord-est, abordant une période d’alternance éruptive avec le cône principal qui dura plusieurs années. À l’âge d’un an, le Paricutin mesurait 336 m de hauteur. L’année suivante, des coulées de lave andésitiques provenant de nouvelles bouches situées sur le flanc sud-est dévastèrent les villages de Paricutin et de San Juan de Parangaricutiro, situés respectivement à 2 et 5 km du bord du cratère.
Au cours des années suivantes, l’activité des diverses bouches éruptives qui constellaient le tour du volcan passa par des phases stromboliennes intenses avec de fortes émissions de lave. Au bout de neuf ans et douze jours, le 25 février 1952, le Paricutin cessa toute agitation, abandonnant un cône de scories de 424 m de hauteur et une zone de 25 km2 entièrement recouverte de lave.

Vidéo : Les volcans en Amériques: Mexique

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Les volcans en Amériques: Mexique


← Article précédent: Les volcans en Amériques: Mexique Article suivant: Les volcans en Amériques: Mexique


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles