Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ Géographie et Géologie

VOLCANS D’ARC INSULAIRE

Vous êtes ici : » » VOLCANS D’ARC INSULAIRE ; écrit le: 7 mai 2012 par La rédaction

 VOLCANS D'ARC INSULAIRE

Lorsque les roches basaltiques du fond océanique sont réabsorbées par subduction en correspondance d’une marge continentale, la succession d’événements décrit au paragraphe précédant nous renseigne aussi sur les processus qui conduisent à la production du magma et à la formation d’une chaîne de volcans. Cependant, dans de nombreux cas, le processus de subduction se vérifie avant que les roches n’atteignent un continent. Dans ce cas, l’une des deux plaques océaniques se plie et est engloutie par le manteau en plongeant sous la plaque antagoniste. Le processus de production du magma est en tout point semblable à celui relatif à la formation des volcans de marge continentale, sauf que cette fois le magma qui remonte n’a pas à vaincre la résistance des roches continentales. Il s’en suit que le magma atteint la surface beaucoup plus facilement et les volcans surgissent plus nombreux. Ceux-ci se développent alors en chaînes  en lignes droites ou plus souvent arquées – formant des îles qui vont constituer le front volcanique. Appartiennent à cette typologie les volcans des îles Aléoutiennes en Alaska, le système volcanique constitué par le Japon, les îles Kouriles et la péninsule de la Kamtchatka, les îles Mariannes et Izu Shichito, Papouasie-Nouvelle Guinée, les Philippines et la Nouvelle Zélande dans l’océan Pacifique, les Petites Antilles et les îles Sandwich dans l’Océan Atlantique, et l’arc insulaire de la Mer Égée en Méditerranée.



← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles